Mes prévisions pour 2022

Par
Philippe Le Mesle
Publié le Classé dans HTML5 Lien permanent de l'article Tags : prospective ~ services en ligne ~ Microsoft ~ Sun ~ Java ~ Javascript ~ réseauCommentaires (2)

Les bénéfices d'HTML5 pour les entreprises seront nombreux. Par exemple, les fonctionnalités qui auparavant nécessitaient d’intégrer des technologies propriétaires parfois coûteuses étant natives en HTML5, l'économie, tant en termes d'acquisitions de licence que de développements, est directe. Mais ce n'est pas tout : HTML5 et ses technologies en satellite du langage de description de pages (HTML5 étant un noyau sur lequel se greffent de nombreuses applications) va devenir le socle commun à toutes les innovations. Prospectives.

HTML5 ce n'est pas seulement de nouvelles balises, mais aussi un modèle de données et l'interface DOM HTML5.

Ça concerne Javascript, Canvas, les contenus multimédia, la prise en charge du mode déconnecté, les interfaces de géolocalisation etc., un ensemble de fonctionnalités qui sera disponible au sein de tous les navigateurs puisqu'il s'agit d'une approche standardisée.
Le navigateur sera l'application, HTML5 le système d'exploitation.

• • •

The network computer

Les vieux cons comme moi doivent se souvenir de cette phrase de John Gage sortie il y a près d'une vingtaine d'années, je crois, et que j'ai longtemps attribuée à son boss, Scott McNealy.
Les jeunes cons regarderont leurs IPhone en se disant que c'est pas complètement idiot.
Ce que j'en avais compris c'est qu'on allait basculer du client lourd au client léger avec le « Network Computer ». Les PC tels que nous les connaissons allaient disparaître pour ce terminal du réseau, le NC. C'était bien l'intention de Larry Ellison d'Oracle, qui en rachetant Sun, se mettait Java dans la poche.
Le NC avec son Java OS et ses applets Java raccordés à des serveurs tournant sous Java c'était bien vu. Mais ça n'a pas marché. Le NC a été un gros flop.
Sur le plan matériel, un NC est un hybride entre le terminal et le micro-ordinateur. Il a son BIOS et son processeur, mais pas de disque dur. Les applications s'exécutent depuis le serveur. Il n'est pas ouvert : pas de connecteur pour y ajouter des cartes d'extension, ni entrée-sortie pour brancher des périphériques, ni lecteur de DVR-ROM. C'est un terminal à l'instar de l'IPhone. L'IPhone est un NC.
Passons à HTML5.

HTML5 « the Java killer »

Java était donc censé être le moteur de ces NC. Ses partisans prédisaient qu'il serait l'« Os Killer » visant ainsi Microsoft. Ce qu'a raté Java ce serait peut-être bien (et même sûrement) HTML5 qui le réussira.
HTML5 se présente, nous l'avons vu, comme un format permettant de développer des applications Web. On ne parle donc plus de documents mais bien de développement d'applications. Une application HTML5 combinant du texte, du balisage tout cela avec une grosse louche de JavaScript. L'exécution de ses applications au sein du navigateur les rendront indépendantes du système d'exploitation.
On se plaît alors à imaginer des PC sans OS tant il est évident que leur rôle et leur importance va se réduire au profit des navigateurs qui seront eux dominants dans le quotidien des utilisateurs. N'est-ce pas le cas aujourd'hui déjà ?

C'est loin tout ça

Vous croyez ? En 2022 Microsoft aura disparu (qui a dit hourra ! au fond ?). Microsoft qui n'a jamais rien compris aux marchés de l'informatique, qui n'a jamais su créer un OS de qualité (bon, avec Seven ils ont fait un progrès, c'est vrai) ne vendra plus rien. Plus de jeux, plus d'applications et plus de contrats... ouf !
Plus d’activeX, plus d’applet Java, plus de Flash…
Il n' y aura même plus de systèmes d'exploitation du tout. On aura certes un bon gros BIOS accessible pour que les Geeks mettent leurs pattes dedans mais, d'OS, terminé. Là dedans HTML5 est la technologie clé. HTML5 sera l'OS, le navigateur, la seule application, et « the network, the computer ».
Vous pouvez ranger vos missels.




Commentaires :

Marc||#1
Marc
Article très intéressant. Si je comprends bien avec HTML5 le PC ne sera plus qu'un Minitel ?
Gérard||#2
Gérard
L'IPad préfigure aussi ce network computer dont vous parlez. Comme vous je suis certain que ce type de terminal va remplacer les machines actuelles qui ne sont utilisées qu'à 20% de leurs capacités.

Quand je vois mes voisins utiliser leur PC ou leurs enfants se chamailler "mon mac c'est mieux que ton Windows" je me dis que des micro-ordinateurs sans OS, sans logiciels, et toujours à jour leurs rendraient la vie plus tranquille.

Les commentaires pour ce billet sont fermés